Le « refus de parvenir » ou comment vivre sans écraser les autres

Couv-refus-parvenirMarianne Enckell, 2014, Le refus de parvenir, Indigènes éditions, coll. « Ceux qui marchent contre le vent », 38 pages, 3.10€

Une petit bouquin, un article, un livret ou un fascicule. Appellez-le comme vous le voulez, mais il est beau, et il vaut son pesant de piécettes, vraiment. Paru dans chez les mêmes éditeurs montpelliérains que le multi-vendu « Indignez-vous » de feu-Hessel, donc.

When I will rise it will be with the ranks, and not from the ranks*.

 

Lire la suite

Back online…

Ces derniers jours ont été consacré à du toilettage du site, à remettre les points sur les T et les barres sur les I. C’est un peu moins le bordel, dis autrement… ou c’est plus simple d’accès, disons… :)
Des choses manquent, par rapport à la version d’avant, mais ce sera remis en ligne dans les jours qui arrivent. Des photos, des textes, des phrases, en particulier.

Rings of fire

Fete_des_lumieres_Prairie_1
« 1 de 18 »

Fête des Lumières, à l’école de la Prairie, à Toulouse, vendredi 21 décembre 2013

Quelques photos qui ont réchauffé l’atmosphère du début de l’hiver dernier.
Cliquez sur l’image puis sur la croix centrale, pour regarder ça en plein écran…

Un assassinat.

Clément, 5 juin 2013, RIP

La colère est là, sourde, épaisse, froide, devant ces connards de fachos, devant tous ces journaleux qui, comme trop souvent, font semblant de découvrir qu’il y a des boneheads tarés et violents qui se balladent dans les rues et des antifas qui font le boulot dans l’ombre depuis des années, devant ces enfoirés de politiciens qui tirent la couverture à eux, parce que les gens sont en colère.

Lire la suite

Chercher (avec) Shaarli

Shaarli ?

Pas grand chose à voir avec le fameux bonhomme au pull à rayures rouges des bouquins (quoique?). C’est plutôt un petit outil informatique qui permet de mettre de côté à peu près tout ce qu’on veut quand se ballade sur le net (comme des marques-pages, mais en beaucoup plus puissant). C’est développé par le très excellent sebsauvage, donc un gage de génialitude. Pour une description plus carrée, ça ne manque pas sur le net, mais regarder ici est un bon point de départ.
A noter, d’ailleurs, que la seule vraie difficulté pour s’en servir est d’avoir un espace à soi sur le net. Le plus simple, à mon avis est d’ouvrir gratuitement un espace quelque part (chez free, par exemple, ou en cherchant son bonheur dans cette liste). L’installation est ensuite relativement facile (voir , même si c’est un peu technique ou n’hésitez pas à me demander un coup de main).

Lire la suite