Terrorisme

C’est ça, le symptôme de l’époque : croire que le terrorisme, c’est le danger n°1. Ce n’est pas le danger n°1, c’est ce que tous les flics qui travaillent là–dessus me racontent. Et Sarkozy nous fait croire que c’est un danger ! C’est cette blague que se racontent les mecs de la SDAT : « le terrorisme, il y a plus de gens qui en vivent que de gens qui en meurent ! ». Ou un mec qui me dit : « un week–end de chassés–croisés sur la route tue plus que quinze ans de terrorisme en France »

Davd Dufresne, journaliste français, 2012
Source: entretien avec Raphaël Metz, pour le magazine le Tigre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*