Syndicaliste

« Et enfin, le syndicaliste. LE héros des temps modernes. Être syndicaliste dans de nombreuses boîtes aujourd’hui, c’est être un mélange d’abbé Pierre et de James Bond. Le syndicaliste sacrifie une partie de sa carrière pour défendre celle des autres. Il doit ruser, éviter les pièges tendus par ses chefs et ses patrons ou se battre quand le conflit devient inévitable. Et quand il y a bagarre, c’est vers lui que se regroupent les collègues de boulot. Gégé Filoche cite un militant syndical suédois s’exclamant à propos des syndicats français : « mais comment faites-vous ?Avec 80% de syndiqués nous n’arrivons jamais à avoir des grèves aussi massives que vous, avec 8% de syndiqués…? »

Une poignée de militants politiques d’extrême-gauche adeptes de l’auto-dérision, des blagues pourries sur Lénine et de l’attaque joyeuse sur les militants tristes.

Source: http://fightclubnpa.blogspot.fr/2013/07/y-en-des-biens.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*