Prop-agenda

Me sont revenues en mémoire quelques pensées sages du musicien Brian Eno qu’avait publié The Observer au moment de la marche vers la guerre du Golfe 2.
« Ce n’est plus de la propagande, c’est de la prop-agenda. Ça ne concerne plus le contrôle de ce que nous pensons mais le contrôle de ce à quoi nous pensons.
Après tout, leur intention est de mobiliser assez de titres de unes et de débats pour donner un impression de réalité et d’urgence. Plus le débat est émotionnel, mieux c’est. L’émotion crée la réalité… »

 Paul Moreira, grand reporter français, 2009
sur son blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*