Communiste

« Je nourris un pauvre et l’on me dit que je suis un saint. Je demande pourquoi le pauvre n’a pas de quoi se nourrir et l’on me traite de communiste. »

Dom Hélder Câmara, évèque brésilien, théologien de la libération, 2000

Source: « Helder, o dom: uma vida que marcou os rumos da Igreja no Brasil »‎ – Página 53, de Zildo Rocha – Publicado por Editora Vozes, 2000 (voir ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*