Androïde

J’ai vu tant de choses que vous humains ne pourriez pas croire.
De grands navires en feu surgissant de l’épaule d’Orion.
J’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l’ombre de la porte de Tannhauser.
Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie.
Il est temps de mourir.

Roy Batty, réplicant, derniers mots
Blade Runner, Ridley Scott, 1983

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*